9782253162568

Le major Makovski , après 20 ans de BAC (brigade anti-criminalité) accepte une affectations aux Stups", renonçant aux rondes de nuit...Naitra bientôt entre lui et Keîta, son nouveau chef d’unité, une complicité et amitié à toute épreuve. Mais bosser aux Stups n’est pas une promenade de santé. Lorsqu’une jeune magistrate est poignardée dans le parking même du palais de jusrtice, la machine s’emballe et les démons de ses vieilles colères refont surface. Il n’est bientôt plus question de procédures et de paperasses, mais à nouveau de l’instinct du chasseur, de celui de la survie....Surtout quand la proie se révèle plus redoutable que le prédateur.


La suite de Mako. J'ai retrouvé avec plaisir le major Makovski, flic de terrain qui a eu la vocation, il n'est pas rentré dans la police pour rester derrière un bureau, il a choisi ce métier pour rendre justice aux victimes. Il a le sang chaud ce qui lui joue régulièrement des tours. Cette histoire est très réaliste, elle aurait pu faire la une l'année dernière. Je ne veux pas en dire plus sinon il n'y aura plus de suspens pour ceux et celles qui veulent lire cette historie écrite par un vrai flic, qui emploie le jargon maison d'ailleurs (ce qui allourdit un peu la lecture car il faut lire les notes de bas de pages et il y a aussi pas mal de sigle), il n'y a pas de concession. On voit la misère, la vie de la citée, les flics qui doivent accepter des compromis, passer des deals. Bref un excellent livre si vous aimez les polars réalistes. Vous vous prendrez d'affection pour Mako, flic solitaire.

  A noter une belle préface d'Olivier Marchal qui n'est pas très tendre avec les flics de bureau.