41h3N0l25FL

Après un procès qui a passionné l’Amérique, la jeune Janie Jenkins est reconnue coupable de l’assassinat de sa mère, la très fortunée et très mystérieuse Marion Elsinger. Dix ans plus tard, suite à une enquête sur la manipulation de preuves par le laboratoire de police scientifique de L.A, Jenkis sort de prison, sa libération scandalise le pays, convaincu de la culpabilité de la riche héritière.
Janie est-elle coupable ou innocente ? Elle-même n’en a pas la moindre idée. Trop ivre la nuit du meurtre, elle n’a plus aucun souvenir de ses faits et gestes. Ne lui reste en mémoire que les deux derniers mots prononcés par sa mère, deux mots mystérieux qui vont la conduire à aller chercher les réponses à toutes les questions qu’elle se pose dans une petite ville du Middle West

Un bon premier roman. Janie Jenkins est plein d'humour et a beaucoup de répondant. Maintenant qu'elle est dehors, poursuivie par des paparazis et autres auteurs de blogs qui veulent sa peau, Janie décide de découvrir si elle est ou non responsable de la mort de sa mère. Elle part d'un mimuscule preuve qui l'amène dans un trou paumé des Etats-Unis.

J'ai beaucoup aimé ce roman car il y a de l'humour mais aussi il parle aussi de la dérive des réseaux sociaux avec des bloggeurs qui lancent des rumeurs, des pistes sans se soucier des conséquences surtout s'il s'agit d'une jeune fille riche à la dérive.