images

René Vasseur est une machine, un être au cuir épais qui a fait la guerre, qui a changé de nom. René Vasseur est un légionnaire. Après vingt ans d'absence, la haine au coeur, il revient dans son village natal, au fond d'une vallée industrielle dévastée par la crise. Peu à peu, surgissent les ombres du passé : la femme qu'il a aimée, l'ennemi d'enfance devenu flic, l'ami qui a basculé dans le grand banditisme, son père, ancien patron de la CGT locale, tyrannique et désabusé... Et le drame qui a bouleversé sa vie : la mort de son frère, Rémy, dix-huit ans, assassiné lors des grèves de décembre de 1986.
René est-il venu venger son frère ? Pourquoi ne l'a-t-il pas secouru alors qu'il en était capable ? Pourquoi a-t-il rejoint la Légion ?

Encore un excellent roman de Xavier-Marie Bonnot. Je ne qualifierais pas ce roman de polar, c'est un roman noir, une histoire d'hommes. René Vasseur revient dans son village après 20 ans, il retrouve son père qui est très malade. Il veut retrouver les assassins de son frère. Mais sa présence dérange. Rapidement le passé ressurgit ainsi que la haine. Dans ce petit village, rien ne bouge de génération en génération. ça reste en vase clos. René doit faire face à certaines révélations et surtout il doit faire face aux relations difficiles avec son père.

René se remet en question. A-t-il bien fait de partir ? aurait-il du rester pour se marier avec Samia et travailler à l'usine comme son père ?

Xavier-Marie Bonnot a le don de restituer l'atmosphère particulière de ce village d'Isère, il retrace le passé de chacun, dévoile petit à petit les secrets. J'ai eu du mal à lâcher ce roman tellement j'étais prise dans l'histoire.