51IkHG1xGbL

1977, Ohio. Lydia Lee, seize ans, est une élève et une fille modèle. Elle est le grand espoir de son père, d’origine chinoise, qui projette sur elle ses rêves d’intégration, et de sa mère qui espère à travers elle accomplir ses ambitions professionnelles déçues. Mais à quoi rêve Lydia en secret ? Lorsque la police découvre son corps au fond d’un lac, la famille Lee, en apparence si soudée, va affronter ses secrets les mieux gardés, car plus rien ne sera pareil. La disparition de Lydia vire soudainement à l’autopsie familiale. Connaît-on jamais vraiment ses proches ?

J'ai été agréablement surprise par ce roman. L'auteure analyse avec précision les relations dans cette famille. Elle décortique la vie de cette famille. D"un côté, le père d'origine chinoise qui a eu du mal à s'intégrer, qui a honte de ses parents, d'un autre côté la mère qui rêvait d'être médecin qui a rencontré son mari et est tombée enceinte ce qui a anéanti son rêve. Ensuite il y a les enfants : Lydia qui ressemble physiquement à sa mère. Celle ci reporte tous ces rêves et ambitions sur sa fille sans se préoccuper des envies de sa fille et le père rêve que sa fille ait beaucoup d'amies, s'intégre. Bref, il y a beaucoup de pressions sur la fille aînée. Ensuite, il y a le fils qui se passionne pour l'astronomie, son refuge face à un père qui l'ignore. Et enfin, la petite dernière qui est transparente aux yeux de sa famille.

Il y a aussi une forte critique envers le racisme aux États-Unis. Le racisme ne passe pas forcément par des insultes mais par exemple en offrant un poste à un "pur"américain même si la personne d'origine X est plus compétente.

J'ai beaucoup aimé la fluidité de l'écriture, les différents points de vue des protagonistes, l'analyse des comportements. 

Un très bon roman psychologique qu'on retrouve à la fois dans le rayon roman mais aussi polar.