La mairie a décidé qu'à partir du 14 avril, il y aurait un marché le vendredi devant la gare. L'idée était que les personnes qui rentrent du travail par le RER trouvent de quoi faire ses courses avant le week-end. C'est une bonne idée. Le projet était que le marché soit de 17h à 20h en fin de compte c'est de 14h00 à 20h00.

J'y suis allée vendredi. Il faisait beau et donc il y avait beaucoup de monde. Résultat, c'est tout ce que je déteste dans les marchés : des allées étroites, se faire bousculer, se faire rouler sur les pieds par les poussettes. Certes, il y a des marchands de fruits, légumes, poissons, fromages mais j'ai surtout trouvé qu'il y avait beaucoup de marchands de cochonneries diverses comme les fameux parfums bas prix, les bijoux à 1 euros, de jouets ...

Déjà que je trouve limite qu'on trouve des marchands de tapis de prière et de coran sur un marché organisé par une commune. Je trouve que vendre des objets religieux va à l'encontre de la laïcité. Mais ce qui m'a surtout dérangée et choquée est de trouver des marchands de hijabs et de robes couvrantes. Je trouve inadmissible qu'on trouve ce type de marchandises sur un marché en France. Je ne comprends pas notre maire, qui est une femme, est donnée l'autorisation à ce type de commerce. Je trouve que ce type de vêtements va à l'encontre de la liberté des femmes. On va me dire que les femmes qui achètent ce type de vêtement sont tout à fait libres. Bien entendu !!!! Notre maire a déclaré dans le journal La République : « J’ai l’impression de me retrouver dans le marché parisien de mon enfance ». Je ne pense pas qu'il y avait ce type de commerce lorsqu'elle était petite.

718478a8-28ff-11e7-8fe4-dfaeb4483b0d_1

J'ai du y resté environ 10 minutes parce que je ne m'y suis pas sentie à l'aise. Franchement, je ne me suis pas sentie sur un marché français. Je sens que je vais me faire traiter de raciste mais c'est mon ressenti. Il faut voir le côté positif :  c'est un moyen de voyager sans quitter sa ville.

En tout cas, je trouve que c'est plus un marché à destination des musulmans ou des populations africaines de Savigny qu'aux habitants qui bossent sur Paris. J'y retournerai si j'ai un besoin urgent mais je crois que je vais garder mes habitudes au marché du Miroir D'eau le samedi matin.