am stram

Deux jeunes gens sont enlevés et séquestrés au fond d'une piscine vide dont il est impossible de s'échapper. À côté d'eux, un pistolet chargé d'une unique balle et un téléphone portable avec suffisamment de batterie pour délivrer un terrible message: "Vous devez tuer pour vivre." Les jours passent, la faim et la soif s'intensifient, l'angoisse monte. Jusqu'à l'issue fatale.

Les enlèvements se répètent. Ce sont les crimes les plus pervers auxquels le commandant Helen Grace ait été confrontée. Si elle n'avait pas parlé avec les survivants traumatisés, elle ne pourrait pas y croire.

Helen connaît les côtés sombres de la nature humaine, y compris la sienne; pourtant, cette affaire et ces victimes apparemment sans lien entre elles la laissent perplexe.

Rien ne sera plus terrifiant que la vérité.

Ce livre me faisait de l'oeil depuis un moment, j'hésitais à l'acheter, je ne sais pas pourquoi et comme j'ai vu plusieurs personnes le lire dans le métro, je me suis laissée tenter. Je n'ai pas regretté, j'ai dévoré le livre en 2 jours !!!! le rythme est rapide, il n'y a pas de temps mort et le suspens est maintenu jusqu'à la fin. Le seul bémol est les clichés sur les flics soit alcooliques, soit mal dans leur peau.

J'ai aussi trouvé que l'histoire était originale.