L'écriture inclusive désigne l'ensemble des attentions graphiques et syntaxiques permettant d'assurer une égalité des représentations entre les femmes et les hommes. C'est pour cesser d'invisibiliser les femmes. Il faut accorder en genre les noms de fonctions, grades, métiers et titres par exemple présidente, directrice, preofesseure etc. Je ne pense pas que cela pose un problème par contre ce que je trouve illisible et qui rend franchement la lecture désagréable, c'est d'écrire avec le point milieu pour mettre à la fois le masculin et le féminin par exemple les candidat.e.s ou les agriculteurs.rices. Il ne faut plus que le masculin l'emporte sur le féminin. C'est sûre qu'à l'école, quand on m'avait expliqué cette règle, j'avais trouvé cela injuste. Mais je ne trouve cela pas agréable à lire.

L'autre jour, j'écris une offre pour un poste et je mets comme d'habitude "recherche conseiller(ère)......" puis après le (la) candidat(e) et on m'a demandé de faire l'annonce en écriture inclusive car on ne met pas les femmes entre parenthèses !!!!

Je ne sais pas trop quoi penser de ce débat. Je préférai que dans les livres scolaires, on mette plus de figure féminine que ça soit au niveau des scientifiques, des personnages historiques, des écrivaines. Je suis aussi pour le fait que par exemple dans les illustrations les hommes ne sont pas forcément des médecins et les femmes des infirmières. Qu'on représente des femmes cheffe de chantier et des hommes qui sont nounou. Comme il faudrait représenter plus de personnes d'origine africaine, asiatique, etc.

En tout cas, je ne me vois pas lire un livre avec ce style d'écriture. Est ce que ça changera l'état d'esprit des petits garçons ? en tout cas, çane va pas faciliter l'apprentissage de l'écriture.