Dors si tu peux....

22 août 2016

Une Vraie Famille de Valentin Musso

51OPfDV6qsL

Il s'appelle Ludovic, c'est du moins le prénom qu'il a donné.
Un jeune homme simple et sans histoires.
En apparence.
Les Vasseur, un couple de Parisiens retirés dans leur résidence secondaire en Bretagne à la suite d'un drame personnel, l'engagent pour quelques travaux de jardinage.
Le mystérieux garçon sait rapidement se rendre indispensable et s'installe dans leur vie.
Quand les Vasseur commencent à se poser des questions et à regretter de lui avoir ouvert leur porte, il est déjà trop tard.
Mais ce qu'ils ignorent, c'est que leur cauchemar n'a pas encore commencé. Car la véritable menace qui pèse sur leur maison n'est pas du tout celle qu'ils croyaient.

Un très bon thriller psychologique. Ludovic est un jeune homme un peu inquiétant, je me suis dit rapidement : "ok c'est plié il va les tuer ou les plumer" mais c'est beaucoup trop simple et Valentin Musso a beaucoup plus d'imagination que ça !!!! Bientôt la situation bascule .....

Encore un livre sur le fait qu'il ne faut pas se fier aux apparences. Un livre qui fait aussi écho aux récents événements et pose la question sur comment faire pour se reconstruire après avoir subi un drame comme une fusillade ?

J'ai lu ce livre en une journée tellement je voulais savoir comment aller évoluer l'histoire.

Posté par dorsi77 à 19:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


20 août 2016

Baccarat et Nancy

Le dimanche, nous sommes partis en direction de Nancy. Nous avons fait un arrêt à Baccarat. Grosse déception concernant le musée qui ne comporte que 3 salles franchement je m'attendais à un musée plus grand, plus grandiose. Heureusement, la guide nous a fait une explication détaillée mais ça ne vaut pas le détour.

_DSC0100

 

Ce lustre coûte plus de 130 000 euros

_DSC0105

_DSC0108

_DSC0111

La cristallerie était une ville dans la ville avec par exemple une église et les logements des ouvriers

_DSC0114

L'église

Nous sommes ensuite allés à Nancy. Très belle petite ville. Nous avons apprécié de dîner en terrasse sur la fameuse place Stanislas.

_DSC0132

_DSC0149

La mairie

_DSC0153

_DSC0154

_DSC0122

Voila, un petit séjour qui permet de changer d'air.

Posté par dorsi77 à 11:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 août 2016

Vacances en Alsace

Nous sommes partis quelques jours en Alsace, plus précisement en Alsace du Nord. En effet, étant donné que j'ai habité en Alsace du Sud, je connais très bien Colmar, Riquewihr, Ribeauvillé etc. Je n'avais pas eu trop l'occasion d'aller au-dessus de Strasbourg.

Nous avons commencé par Soufflenheim, village connu pour ses potiers. Il n'y avait pas grand monde. Nous avons mangé pour 10 euros (plat-dessert) dans un winstub puis nous avons fait un tour dans le village :

_DSC0001

Puis nous avons été à Hagueneau, comme c'était déjà le milieu d'après-midi, j'ai profité de la piscine bon je me suis baignée une fois car l'eau n'était vraiment pas chaude. Nous avons visité le lendemain matin.

_DSC0004

Le théâtre

_DSC0014

La Tour des Pêcheurs

_DSC0015

Le Musée historique

Nous avons ensuite visité le musée Lalique, très beau musée qui retrace le parcours de René Lalique. Il y a de très belles choses à voir :

_DSC0035

Nous avons continué sur Saverne. Heureusement, le temps est passé au beau.

_DSC0037

_DSC0041

_DSC0048

Le Palais de Rohan

Nous avons logé dans une chambre d'hôtes à Schwenheim : L'ecrin Des Saveurs. Nous avons été bien reçu par Sébastien et sa femme Laurence. Sébastien connaît très bien sa région et pourra vous conseiller. Nous avons très bien profité des petits-déjeuners. Après, en dehors des petits déjeuners, il y a peu de contacts avec les propriétaires étant donné que l'entrée de la chambre d'hôtes est indépendante. Nous n'avons pas eu de contact avec les autres locataires puisqu'en dehors de la salle des petits déjeuners, il n'y avait pas de salle commune. Nous avions un studio qui était très propre et bien décoré. 

Nous avons fini par le plan incliné de Saint Louis qui est un ascenseur à bateau :

_DSC0065

_DSC0067

Belle technologie par contre le tour de bateau est un peu inutile étant donné qu'il n'y a rien à voir.

J'avoue que si je retournais habiter en Alsace, j'irai plutôt vers Colmar où j'habitais. Les villages sont plus typiques, plus colorés et il y a plus de choses à visiter.

Posté par dorsi77 à 17:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

17 août 2016

Rêver de Franck Thilliez

1507-1

Si ce n’étaient ses cicatrices et les photos étranges qui tapissent les murs de son bureau, on pourrait dire d’Abigaël qu’elle est une femme comme les autres.
Si ce n’étaient ces moments où elle chute au pays des rêves, on pourrait jurer qu’Abigaël dit vrai.

Abigaël a beau être cette psychologue qu’on s’arrache sur les affaires criminelles difficiles, sa maladie survient toujours comme une invitée non désirée. Une narcolepsie sévère qui la coupe du monde plusieurs fois par jour et l’emmène dans une dimension où le rêve empiète sur la réalité. Pour les distinguer l’un de l’autre, elle n’a pas trouvé mieux que la douleur.

Comment Abigaël est-elle sortie indemne de l’accident qui lui a ravi son père et sa fille ? Par quel miracle a-t-on pu la retrouver à côté de la voiture, véritable confetti de tôle, le visage à peine touché par quelques bris de verre ? Quel secret cachait son père qui tenait tant, ce matin de décembre, à s’exiler pour deux jours en famille ? Elle qui suait sang et eau sur une affaire de disparitions depuis quelques mois va devoir mener l’enquête la plus cruciale de sa vie. Dans cette enquête, il y a une proie et un prédateur : elle-même.

Si vous n'êtes pas un(e) grand(e) lecteur(rice), c'est LE livre à lire cet été.

Franck Thilliez abandonne son couple de héros habituels Sharko et Hennebelle pour une héroine : Abigail est psychologue, mère d'une fille et malade. Elle souffre de narcolepsie. Abigail travaille sur une série de kidnapping quand son père, ancien douanier, débarque pour lui proposer de partir avec sa fille en week end. Un accident va se produire tuant son père et sa fille. Bientôt, Abigail se pose beaucoup de question sur cet accident. Elle continue de travailler sur les kidnapping. Rapidement, certains faits lui mettent la puce à l'oreille mais est ce que c'est la vérité vraie ou des rêves.

Je ne peux pas en dire plus si vous voulez lire cette histoire. Je sais que Franck Thilliez fait toujours beaucoup de recherches avant d'écrire et ça se sent, rien n'est laissé au hasard. Le fond de l'histoire est classique. Ce qui fait l'originalité de ce roman réside dans le personnage et la maladie d'Abigail mais aussi dans la structure du livre puisque l'histoire se situe entre décembre 2014 et juin 2015 et il y a une alternance entre ses 2 périodes.

Un livre très bien écrit, bien documenté sur la narcolepsie mais sans nous noyer dans des explications scientifiques incompréhensibles et surtout du suspens jusqu'à la fin du livre.

La fin du livre réserve aussi une petite surprise.

Bref, vous pouvez acheter ce livre les yeux fermés, vous passerez un très bon moment de lecture.

Posté par dorsi77 à 19:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

09 août 2016

L'Ombre de Gray Mountain de John Grisham

ClfQ-vkUsAE-TaF

New York, 2008. La récession frappe. Samantha Kofer est congédiée du jour au lendemain du grand cabinet d’avocats de Wall Street où elle exerce. Si elle accepte de travailler gratuitement pendant un an dans un centre d’aide juridique, elle pourra peut-être réintégrer sa place.
Samantha s’installe alors à Brady, une petite ville minière au cœur des Appalaches. Mattie Wyatt, la directrice du centre, lui montre comment aider les « vraies gens avec de vrais problèmes ». Pour la première fois, Samantha prépare un procès, rencontre la violence des salles d’audience, reçoit des menaces. Et elle découvre que Brady, sous la coupe des compagnies minières, cache de lourds secrets. Le danger est partout.

ça faisait une éternité que je n'avais pas lu un Grisham. Celui là m'a tenté par le côté écologique. Dans mon imagination, les Appalaches étaient un petit coin de nature, paisible et bien pas du tout, les exploitations minières ont complètement ravagé les montagnes, le sol et les cours d'eau sont contaminés. Les grandes sociétés minières n'ont aucune pitié que ce soit pour les habitants qui sont empoisonnés ou leurs employés. Je m'aperçois en lisant ce livre que les salariés français sont beaucoup plus protégés que les salariés américains.

Samantha a été une très bonne élève, a fait l'université qu'il faut et finalement suite à la crise financière de 2008, elle se trouve obliger de faire la stagiaire pendant un an pour une association pour conserver sa protection sociale. Elle va se retrouver dans un univers qu'elle ne connaît pas. Fini les restau branchés, les cocktails et son appartement douillet. Au fil des jours, elle va s'apercevoir qu'elle est plus utile que dans son cabinet de droit fiscal.

Ce que j'ai apprécié c'est qu'il n'y a pas des pages et des pages sur les procédures juridiques ce qui est en général très difficile à comprendre et assez gavant. Ce roman est surtout une critique de la société américaine qui favorise avant tout l'argent et le profit. Ces grandes sociétés se moquent complètement de laisser des zones dévastées et empoissonnées. Elles se moquent également que ces salariés soient malades et il ne faut surtout pas que ceux ci demandent des indemnités.

Un roman qui ne donne pas envie d'aller vivre aux Etats Unis et je me dis qu'en France, on n'est pas si mal même si on passe son temps à râler. Je me suis demandée aussi comment les américains feront une fois tout le sol pollué ainsi que les cours d'eau.

 

Posté par dorsi77 à 18:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Jeux olympiques

C'est soi disant la fête du sport, certes, mais il y a quand même deux choses qui me dérangent dans ces jeux olympiques :

- Le coût pour un pays qui est pauvre. Je pense que l'argent pour construire des installations olympiques aurait pu servir pour construire des écoles, des hôpitaux, etc. Il y a aussi eu plusieurs reportages qui montraient des personnes qui travaillent dans l'éducation ou à l'hôpital qui ne sont pas payés depuis plusieurs mois. Beaucoup d'ouvriers travaillant sur les installations olympiques ne sont pas payés non plus. Je comprends que les Brésiliens ne soient pas plus emballés que ça par ces jeux olympiques, ils ont d'autres préoccupations. En plus, j'ai l'impression que certaines installations ne vont pas résister au temps quand on voit par exemple l'état de certains logements. Il faut aussi avoir les budgets pour les entretenir.

- Le dopage : dans beaucoup de sports, il y a des suspicions comme le cyclisme, l'atlétisme ou la natation. Je trouve dommage que le CIO n'est pas exclu la Russie alors que c'est prouvé que c'est un dopage d'Etat. Je trouve que les sportifs dopés devraient être exclus à vie. Certains sportifs ont été pris pour dopage 2 ou 3 fois. ou alors on autorise le dopage en se disant qu'un sportif ne peut pas faire sans.

J'ai quand même regardé un match de handball !!! Pour l'instant, pour les français, ce n'est pas brillant mais je vais rester optimiste !!!!!

Posté par dorsi77 à 11:46 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

05 août 2016

Divorce au Scalpel

vz-CD6D3C42-FE68-43CB-8D19-32FC78063369

Fraîchement divorcés, Oriane et Aurélien n'ont pas les moyens de se reloger séparément. Ils tentent alors de cohabiter en cachant la vérité à leur entourage.

Mais la situation se complique quand la belle-mère déjantée débarque à l'improviste pour fêter leurs 10 ans de mariage. Si l'on ajoute une ex machiavélique et un psychothérapeute conjugal profiteur qui ont tendance à s'incruster dans l'appartement, la guerre des mètres carrés est déclarée...

Hier, toujours grâce à mon CE, je suis allée voir Divorce au Scalpel au Grand Point Virgule. Une bonne comédie. Il y a de très bonnes répliques, les acteurs sont très biens mais même si j'ai rigolé,  je n'ai pas éclaté de rire. J'ai souvent souri mais ce n'est pas hilarant. J'ai quand même passé une bonne soirée. Une pièce qui aborde des thèmes actuels que sont le divorce et la difficulté de se loger. Vient se greffer la relation conflictuelle entre mère et fille.

Par contre, j'ai été surprise car il n'y avait aucun vigile et aucune fouille.

J'y suis allée seule car entre ceux/celles qui sont en vacances, mon mari qui flippe à cause du risque d'attentats et ma tante qui ne veut pas prendre le RER tard, je n'ai trouvé personne pour m'accompagner.

Posté par dorsi77 à 11:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 août 2016

Les Prochaines Sur La Liste de Neil White

9782266260091

Il y a quinze ans, l’assassinat de leur jeune soeur unissait les deux frères dans un même chagrin. Et les précipitait sur des chemins contraires. Joe Parker sera avocat pénaliste au barreau de Manchester. Sam, lui, choisira la police.
Aujourd’hui, une affaire les oppose – et pas n’importe laquelle. Des jeunes filles disparaissent les unes après les autres, rappelant à la ville les pires heures de son passé et ravivant chez les deux frères les plus amères blessures…

J'ai beaucoup aimé la dualité entre les deux frères qui ont choisi leur métier suite à l'assassinat de leur soeur. Une affaire va les opposer mais qui finira par les réunir. Un bon polar avec du suspens. Le point négatif est la fin que j'ai trouvé un peu brouillon et bâclée.

Posté par dorsi77 à 18:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 juillet 2016

Enfin les vacances

Et voila je suis en vacances pour 3 semaines !!!!! ça va faire du bien car je suis vraiment crevée le résultat d'une année sans vacances !!!!

J'avoue que ce n'est pas la période que j'aurai choisi car c'est la période où la majorité des français prennent leurs vacances sûrement parce que, comme moi, ils n'ont pas le choix car leur société ferme.

Je ne vais pas me plaindre d'avoir des vacances étant donné que je suis en CDD depuis le mois d'avril et que je ne devrais pas perdre de salaire en faisant jouer les jours de congés payés déjà acquis et en prenant les jours de congés par anticipation.

Par contre, pour partir, c'est beaucoup plus cher. Je voulais partir seule (mon mari n'est pas fan des destinations à l'étranger) généralement le prix est plus cher quand on part seul et je me suis aperçue qu'en plus c'était réservation possible pour 2 personnes ne sont pas disponible pour une seule personne.

Du coup, on va sûrement partir en Alsace histoire quand même de changer d'air. ça sera en Alsace du Nord vers Saverne et Hagueneau car je ne connais pas cette partir de l'Alsace.

Hier, nous étions invités chez mon beau-frère et aujourd'hui j'ai glandouillé. Cet après midi, j'ai bouquiné sur mon transat mais à un moment je n'avais plus chaud et je suis rentrée. Mon chat en a profité pour me piquer la place :

chat

 

Posté par dorsi77 à 18:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

25 juillet 2016

L'Enfant Invisible de Cornelia Read

003918018

Dans le troisième roman de Cornelia Read, on retrouve son héroïne Madeline Dare à New York, en 1990. Tandis qu’elle aide une cousine à débroussailler un petit cimetière privé, Madeline découvre le cadavre d’un enfant. La police établit rapidement l’identité de la victime : Teddy Underhill, trois ans, dont la disparition a été signalée par son arrière-grand-mère. La mère de Teddy, Angela, et son compagnon, Albert, sont bientôt arrêtés. Madeline Dare assiste au procès en simple spectatrice, impuissante face au cours immuable de la justice, mais constamment en proie à une émotion très vive, tant le sort du petit Teddy lui inspire de compassion. A cette intrigue principale se rattachent d’autres fils narratifs : Dean, le mari de Madeline, travaille désormais pour Christoph, marié à Astrid, une amie de lycée de Madeline, et qui forment un couple pour le moins perturbé. Madeline elle-même se lie d’amitié avec Jayné Skwarecki, l’inspectrice chargée de l’enquête, et retrouve une vieille connaissance, l’avocat Kyle West. Ces fils multiples tissent un roman en forme de réflexion sur la maltraitance, que celle-ci se manifeste sous sa forme la plus brutale à travers la mort du petit Teddy ou dans un contexte plus bourgeois, dans l’entourage de Madeline, voire dans sa propre famille…

Je n'ai pas lu les 2 premiers livres de cette auteure mais ça ne gêne pas du tout. J'ai trouvé que c'était très bien écrit. Une réflexion sur les femmes qui laissent leur enfant se faire maltraiter que ça soit pas le père ou un nouveau compagnon. Je me suis souvent posée la question : comment une mère peut laisser faire ça ? Madeline va aussi découvrir certains secrets dans sa propre famille. L'auteure écratigne aussi le milieu bourgeois qui privilégie l'argent à la culture.

J'ai failli ne pas acheter ce livre parce que je trouve que la couverture fait flipper !!!

Posté par dorsi77 à 17:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]