Dors si tu peux....

15 avril 2018

On La Trouvait Plutôt Jolie de Michel Bussi

9782258145344ORI

Du désert sahélien à la jungle urbaine marseillaise, en quatre jours et trois nuits...

Un suspense renversant et bouleversant.

« – Qu'est-ce qui ne va pas, Leyli ? Vous êtes jolie. Vous avez trois jolis enfants. Bamby, Alpha, Tidiane. Vous vous en êtes bien sortie.
– Ce sont les apparences, tout ça. Du vent. Il nous manque l‘essentiel. Je suis une mauvaise mère. Mes trois enfants sont condamnés. Mon seul espoir est que l'un d'eux, l'un d'eux peut-être, échappe au sortilège.

Elle ferma les yeux. Il demanda encore :
– Qui l'a lancé, ce sortilège ?
– Vous. Moi. La terre entière. Personne n'est innocent dans cette affaire. »

Un bon polar de Michel Bussi. Comme d'habitude, Michel Bussi nous perd au niveau du temps et des lieux. Les personnages ne sont pas forcément là ou on pense. Au fil des chapitres, on apprend la vie de Leyli depuis son enfance jusq'à sa vie à Marseille où elle est femme de ménage dans un hôtel. Elle veut une vie meilleure pour ses enfants, elle aimerait un appartement plus grand, etc.

L'arrivée des migrants en Europe est un marché juteux pour un certain nombre de personnes qui ne s'occupent pas de l'humain mais de ce qui peut lui rapporter cet humain.

Un bon polar d'actualité.

 

Posté par dorsi77 à 16:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


14 avril 2018

Ne Prononcez Jamais Leurs Noms de Jacques Saussey

41_LKdF_ZhL

Depuis quelques mois, la capitaine Daniel Magne a quitté son poste à la Criminelle du Quai des Orfèvres. Séparé de sa compagne Lisa Heslin – qui est partie vivre en Suisse dans le chalet de son père (Lire «La Pieuvre») -, il a accepté un poste à Hendaye, au Pays Basque, le plus loin possible de ce qui reste de leur couple anéanti.
Seul, en proie au remord qui le ronge, il s’enfonce dans une déprime alcoolisée qui lui vaut d’être rapidement mis à l’index par son chef de groupe. Alors qu’il est assis à la terrasse d’un café, désoeuvré par une mise à pied de quelques jours, Magne assiste à une gigantesque explosion dans le quartier de la gare d’Hendaye.
Accident ? Attentat ? N’écoutant que son instinct de policier, le capitaine se précipite sur les lieux du drame, et vers son avenir…

J'ai eu un peu de mal à rentrer dans l'histoire et j'avais même l'impression de l'avoir déjà lu. Au final, j'ai quand même beaucoup aimé ce polar déjà parce qu'il est d'actualité et puis, on retrouve Lisa Heslin et Daniel Magne dans une nouvelle aventure qui ne va pas les épargner.

C'est vrai que souvent on se dit lors d'attentat ou de crimes en série qu'on parle plus des tueurs que des victimes, souvent l'Histoire retient le nom du criminel mais pas celui des victimes par exemple on peux citer Ted Bundy, Docteur Petiot ou Francis Heaulme mais on ne peut pas citer le nom de leurs victimes.

 

Posté par dorsi77 à 18:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 avril 2018

Semaine de vacances

Cette semaine, j'étais en vacances, ça m'a fait du bien, j'étais crevée. Je pense que  le mauvais temps y est pour beaucoup. J'avais eu une semaine de vacances en décembre et une semaine en août donc pas grand chose. Il faut que je pose mes vacances de mai à octobre, j'ai un peu de mal à me projeter comme ça car j'ai toujours eu l'habitude de poser mes vacances au dernier moment.

Par contre, je recommence avec un lundi où il y a la grève à la SNCF donc je risque d'être rapidement fatiguée s'il faut que je me lève super tôt, j'espère que la grève ne va pas durer 3 mois comme prévu.

Je n'ai pas fait tout ce que je voulais faire. J'ai taillé mes pommiers, replanté des fleurs, j'ai fait un peu de shopping, je suis allée à la piscine, j'ai regardé des séries et j'ai bouquiné. Le premier week-end, j'ai comaté. Le lundi de Pâques, on est allé avec mon mari au restaurant à Melun, on a super bien mangé. Par contre, je n'ai pas pris rendez-vous chez l'opthalmo, ni chez la gynéco par contre j'ai pris rendez-vous pour ma mammographie. Je voulais aussi regardé pour un voyage en Chine. Je n'ai pas eu trop mauvais temps. Vendredi, j'ai bien profité du soleil en jardinant et en bouquinant sur la terrasse par contre, je n'ai pas encore sorti ni mon salon de jardin, ni mon transat.

J'ai pris des jours de RTT début mai.

 

Posté par dorsi77 à 17:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Grève

Comme à chaque printemps, on a le droit à une grève à la SNCF, les étudiants ne sont pas contents etc. etc.. Comme tous les ans, le pays est bloqué par une minorité de personnes qui empêche les autres d'aller bosser ou d'étudier. L'économie va être mis à mal et après les mêmes syndicats diront que dans les entreprises, il n'y a pas d'augmentation de salaire ou d'embauche. Je ne dis pas que les syndicats ne doivent pas défendre les droits des salariés ou des fonctionnaires mais 8% des salariés sont syndiqués en France parce que je crois que les français n'ont pas confiance dans les syndicats. Il faut dire qu'ils sont un peu obsolètes avec leurs grèves qui bloquent le pays parce que à part se mettre les gens à dos, ce n'est pas super efficace. En France, il faut toujours que ça soit le conflit. Peut-être que les gouvernements ne font pas d'effort non plus et qu'il devrait y avoir plus de négociations.

En plus, les syndicats préparent les prochaines élections.  On nous rabâche que s'il n'y avait pas eu les syndicats en 1936, on n'aurait pas eu les congés payés, etc. certes mais on n'est plus en 36, les temps ont changé et pour les syndicats s'occupent surtout du service public que les salariés du privé,  ça fait bien longtemps que les syndicats ne cherchent pas à avoir des droits pour tout le monde.

Concernant la SNCF, on nous dit que la concurrence n'a pas fonctionné dans les autres pays d'Europe en bref, on part déjà dans le pessimisme, forcément ça n'ira pas. Il n'y aucune proposition des syndicats pour trouver des solutions pour que cela fonctionne.

Comme d'habitude, il va falloir qu'on se galère pour aller bosser, puis pour revenir. On n'entend pas les syndicats dire qu'il y a une caisse de secours pour les salariés qui vont avoir des pertes de salaire s'ils sont en retard ou s'ils ne peuvent pas aller bosser. A priori, la solidarité n'est pas pour tout le monde.

Bonjour la réputation qu'on va encore avoir à l'étranger !!!!

Posté par dorsi77 à 16:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 avril 2018

Phobia collectif d'auteurs

phobia

Phobia est un recueil de nouvelles noires, dont l’achat de chaque exemplaire permettra de reverser 1 € à l’association ELA qui lutte contre les leucodystrophies. A 5 petits euros le recueil, c’est déjà une bonne raison de l’acheter.

Phobia, sorti en poche chez J’ai lu, regroupe 14 textes d’auteurs de polars et de romans noirs qui ont offert leurs talents à cette belle cause. Et du talent, il y en a ! Entre plumes reconnues et auteurs à découvrir, c’est un florilège vraiment varié de nouvelles mettant en scène les phobies, des plus classiques aux plus singulières !

 

un bon recueil de nouvelles. Evidemment il y a des nouvelles qu'on aime et d'autres moins. J'ai beaucoup aimé les nouvelles de Jean-Luc bizizn, de Sohja Delzongle, Ian Manook. La nouvelle d'Olivier Norek m'a fait flippé car ça paraît tellement possible puisque qu'on va de plus en plus loin dans la téléréalité.

Posté par dorsi77 à 17:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


31 mars 2018

Danser avec Le Diable de Maud Tabachnik

51gpmbx038L

Lancé dans la traque d’un insaisissable psychopathe, le lieutenant Boris Berezovsky se retrouve pris au piège de son passé. Ou plutôt du passé de son père Vladimir, un juif russe échappé de l’enfer stalinien et devenu citoyen américain, qui se dit menacé par des services secrets étrangers. Boris découvre alors avec stupeur que Vladimir entretenait d’excellentes relations avec la bête noire de Poutine, son neveu Boris Berezovsky (homonyme de son fils), le célèbre oligarque, prétendument « suicidé » à Londres.

Tandis que le meurtrier continue de sévir en toute impunité, Boris se plonge dans sa propre histoire, cherchant qui, de la mafia russe locale, du MI5 ou du FSB cherche à liquider son père.

Cela faisait unn moment que je n'avais pas lu un roman de Maud Tabachnik. Certains de ces romans sont très noirs et très durs. J'aime beaucoup le duo Sam Goodman de la brigade criminelle de Boston et la journaliste homosexuelle Sandra Khan. J'ai été un peu déçue par ce roman parce que je reste un peu sur ma faim ou la fin mais peut-être qu'une suite est prévue. Par contre, j'ai trouvé que ce livre est d'actualité, il fait écho à l'empoisonnement de cet ex-espion russe à Londres.

 

Posté par dorsi77 à 17:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Quelque Part Avant L'Enfer de Niko Tackian

niko

Une matinée comme les autres. Après avoir déposé son fils à l’école, Anna s’engage sur le boulevard sans remarquer le semi-remorque lancé à pleine vitesse. C’est le choc. Le tunnel. La musique des sphères. Mais, au seuil de la lumière, une silhouette s’interpose. Un homme, petit et barbu, la prévient : « Je vais te tuer. »
Miraculeusement revenue d’entre les morts, Anna reprend ses marques, peu à peu. Or une présence semble partout suivre ses pas, semant dans Paris des cadavres de femmes. Il l’a prévenue : elle sera la dernière…

C'est le premier roman de Niko Tackian. Je l'ai beaucoup apprécié, le sujet est original puisque le départ de l'histoire est une expérience de mort imminente. Il y a quelques faiblesses normales dans un premier roman mais un livre qu'on a du mal à lâcher car on veut savoir le dénouement (dire que j'avais un prof de français qui disait qu'on ne lisait pas un livre pour savoir la fin).

Posté par dorsi77 à 17:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 mars 2018

Hommage aux victimes de l'attentat terroriste dans l'Aude

7626480_3e7e9876_2f84_11e8_99f7_8a2d246b98d0_1_1000x625

Encore un attentat qui a fait 4 victimes. Je salue le courage du lieutenant Colonel Beltrame qui s'est substitué à un otage. Que dire de plus. Des familles sont encore en deuil à cause d'un terroriste. Le terrorisme peut avoir lieu partout même dans une petite ville de l'Aude. J'ai l'impression que les gens s'habituent, il n'y a presque plus de messages sur Facebook.

 

Posté par dorsi77 à 18:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

Il Etait Un Secret de Kathryn Hughes

9782253073031_001_T

1975. Lors d’une journée de canicule, une virée à la mer entre amis se termine par un accident tragique.
Ce même été, Mary, une jeune veuve en mal d’enfant, découvre un bébé abandonné devant sa porte…
2016. Beth vient de perdre sa mère. Or celle-ci ne lui a jamais révélé l’identité de son père. Ignorer tout de ses antécédents familiaux se révèle d’autant plus dramatique pour Beth qu’elle cherche désespérément un donneur compatible pour son petit garçon, qui a besoin d’une greffe de rein. Grâce à un vieil article de journal, elle parvient à remonter le fil du passé et à découvrir le secret qui pesait sur sa vie depuis son enfance. Cette révélation va rassembler des personnes qui n’ont jamais rien su du lien qui les unissait.

Une histoire émouvante. Un accident de voiture va bouleverser le destin de plusieurs personnes. En 2016, Beth cherche une personne qui serait un donneur compatible pour son fils et elle va devoir plonger dans le passé de sa mère ce qui va l'emmener à enquêter sur cet accident. Elle va avoir des belles surprises.

Dans ce roman, on s'aperçoit que le monde est petit et même si les secrets ont été bien cachés, ils finissent toujours par réapparaître. Une lecture agréable, une histoire sur la vie de personnes comme vous et moi  dont la vie peut bousculer en un rien de temps.

 

Posté par dorsi77 à 18:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

A Vol D'Oiseau de Craig Johnson

craig

Le shérif Walt Longmire doit mener à bien une affaire des plus importantes : marier sa fille unique, Cady. Mais pendant les préparatifs de la cérémonie, Walt et son ami Henry Standing Bear sont les témoins d’un étrange suicide. Audrey Plain Feather s’est jetée de la falaise avec son fils dans les bras. Si l’enfant est miraculeusement sain et sauf, il apparaît rapidement que cette mort est un meurtre déguisé. Walt se retrouve aux prises avec la nouvelle chef de la police tribale, la très belle et très zélée Lolo Long, et pour compliquer encore leurs relations, le FBI débarque en force pour suivre l’affaire. Une chasse à l’homme s’engage, qui mènera le shérif au plus profond de la réserve indienne avec pour guides un mystérieux corbeau et la sagesse des anciens.

Je suis toujours aussi fan des aventures de Walt Longmire. Walt doit faire face à une affaire complexe et il est pris entre la nouvelle chef de la police tribale et le FBI. En plus, pour compliquer le tout, il doit préparer le mariage de sa fille et rien ne se passe comme prévu. J'aime toujours l'écriture de Craig Johnson.

Posté par dorsi77 à 18:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]