Dors si tu peux....

20 juillet 2017

Un Souffle, une Ombre de Christian Carayon

un soufle

Département du Tarn, le 24 août 1980, jour de la fête annuelle de la base nautique, peu avant 10 heures. Le moment exact où la vie a basculé…
Justine a demandé à ses parents l’autorisation de passer la nuit avec sa cousine et deux copains sur un îlot au centre du lac. Une récompense pour le bon travail fourni toute l’année. Promis, ils seraient de retour le lendemain. Le dimanche matin, les adolescents se font attendre. L’un des parents, de rage, parcourt la distance à la nage. Il découve alors l’étendue du massacre : les corps meurtris, outragés, dénudés. Les familles des victimes, des accusés, la région, vont connaître le chaos et le déclin.
Trente-quatre ans après le drame, l’occasion de dépasser ce traumatisme collectif s’offre à Marc-Édouard. Reprendre l’enquête, faire parler le passé pour peut-être le surmonter.

J'ai beaucoup aimé ce polar parce que l'auteur décide d'enquêter sur la suite du meurtre c'est à dire les conséquences qui résultent de ces meurtres sur la région. Est ce que ces meurtres ont vraiment entraîné le déclin de la région ? Il y a aussi toute l'atmosphère d'une petite ville où il y a des jalousies, des secrets. Je pense qu'on pourrait faire ce type d'enquête à Lépanges-sur-Vologne où il y a eu le meurtre du petit Grégory pour savoir les changements et les bouleversements que cela a provoqué.

Marc Edouard était ado au moment de ces meurtres et il en a gardé un souvenir de peur déjà qu'il n'était pas très téméraire. Cette enquête va lui permettre aussi de remettre sa vie professionnelle et privée en ordre.

Un bon polar même si par moment, il y a des longueurs. La fin est surprenante !!!!

 

Posté par dorsi77 à 19:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Sharko de Franck Thilliez

sharko

Eux, c'est Lucie Henebelle et Franck Sharko, flics aux 36 quai des Orfèvres, unis à la ville comme à la scène, parents de deux petits garçons.
Lucie n'a pas eu le choix : en dehors de toute procédure légale, dans une cave perdue en banlieue sud de Paris, elle a tué un homme. Que Franck ignore pourquoi elle se trouvait là à ce moment précis importe peu : pour protéger Lucie, il a maquillé la scène de crime. Une scène désormais digne d'être confiée au 36, car l'homme abattu n'avait semble-t-il rien d'un citoyen ordinaire et il a fallu lui inventer une mort à sa mesure.
Lucie, Franck et leur équipe vont donc récupérer l'enquête et s'enfoncer dans les brumes de plus en plus épaisses de la noirceur humaine. Cette enquête autour du meurtre qu'à deux ils ont commis pourrait bien sonner le glas de leur intégrité, de leur équilibre, et souffler comme un château de cartes le fragile édifice qu'ils s'étaient efforcés de bâtir.

Encore bluffée par le talent de Franck Thilliez. Cet auteur ne laisse rien au hasard, il fait de nombreuses recherches, rencontre des professionnels.

Dans ce roman, notre célèbre couple d'enquêteurs est en danger. Ils arrivent à récupérer le dossier et ménent  l'enquête. On pense qu'il va s'agir d'une banale enquête sur un tueur en série, c'est beaucoup plus complexe et pervers. Comme d'habitude, Franck Thilliez nous emmène dans l'univers médical mais je ne vous dirais rien de plus car ça tuerait le suspens. La partie médicale a fait écho à une partie de mon histoire personnelle.

Par contre, mettre un meurtre dans le département de l'Yonne, ce n'est pas sympa pour ce département qui est déjà connu pour ces tueurs ou pour être le passage de tueurs en série.

Bref, un thriller a glissé dans vos valises pour partir en vacances.

Posté par dorsi77 à 19:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

09 juillet 2017

Vegan

Non je n'ai pas décidé d'adopter ce type de régime. Même si actuellement j'essaie de manger moins de viande, j'apprécie quand même de manger un bon poulet ou belle côtelette.

J'ai aussi été scandalisée par ses images tournées dans des abattoirs c'est sûre que s'il fallait que je tue moi-même les animaux pour manger de la viande, je deviendrai vite végétarienne.

J'ai entendu plusieurs discours de personnes qui ont adopté ce mode de vie. En général, je trouve que leurs discours sont assez agressifs. Ensuite, elles militent contre l'exploitation des animaux c'est à dire qu'on ne doit pas manger la viande des animaux ni ce que les animaux produisent comme le lait ou les oeufs, ni utiliser les animaux pour se vêtir. C'est vrai qu'il faut changer nos comportements pour améliorer l'état de notre planéte car l'élevage utilise beaucoup d'énergie et d'eau mais ce que j'ai du mal à comprendre dans leurs discours ou alors je n'ai pas tout compris est qu'on ne doit pas utiliser les animaux pour notre consommation dans ce cas, les animaux ne servent plus à rien, on va avoir une disparition de certains espèces étant donné qu'on en aura plus besoin pour se nourrir ou se vêtir. Il n'y aura donc plus de vaches, cochons, volailles etc ou alors quelques espèces dans un zoo mais ce n'est pas sûr puisque les animaux ne doivent pas servir non plus à notre divertissement.

Je suis allée sur plusieurs sites "vegan", j'ai lu leurs argumentaires pour inciter à devenir vega, mais je n'ai pas trouvé d'explication sur le devenir des animaux quand tout le monde sera vegan.

Posté par dorsi77 à 15:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

01 juillet 2017

Disparition de Simone Veil

simone

J'ai choisi cette photo pour rendre hommage à Simone Veil. Cela devait être impressionnant de se retrouver tous ses hommes pour défendre cette loi si controversée !! Il lui en a fallu du courage !!!! Il paraît qu'elle n'avait pas bon caractère et que ça devait filer droit mais je suppose que pour survivre au camp de concentration, pour s'imposer aux hommes, il fallait un caractère bien trempé.

Cette femme a permis à d'autres femmes le droit de choisir. Elle a permis d'éviter que des femmes et des hommes se trouvent lier par un enfant non désiré. Des enfants qui n'auront pas affronter peut être un regard qui signifie "je ne t'ai pas voulu, tu as gâché ma vie".

Même en France, le droit d'avorter est en danger il ne faut pas l'oublier. En tout cas, j'espère qu'elle aura sa place dans les livres d'histoire.

Posté par dorsi77 à 19:37 - Commentaires [2] - Permalien [#]

25 juin 2017

Nouvelles

Plus trop de temps à consacrer à mon blog.

Week end de l'ascension à Lyon où nous avons eu très chaud. Je ne connaissais pas du tout cette ville. Belle ville mais je préfère Bordeaux. C'est peut être du à la chaleur qui nous a empêché de profiter pleinement de la ville.

Mon nouveau boulot : ça va, je fais plus de rédaction de courrier, de comptes rendus etc mais je ne suis pas débordée non plus. L'équipe est sympa, les repas à la cantine sont simples mais bons. ça m'évite surtout de préparer à manger et je gagne donc du temps.

Le week end dernier, j'étais au mariage de mon beau-fils. Il faisait beau et pas trop chaud. L'ambiance était sympa. Je n'ai pas dansé car ce n'était pas du tout mon style de musique.

Cette semaine, il a fait vraiment chaud. Le pire a été dans le RER où mercredi il devait faire plus de 45° !!!!! 

Hier soir, je suis allée au feu d'artifice de la feu de la Saint Jean. C'était un beau feu d'artifice.

Posté par dorsi77 à 11:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Serre Moi Fort de Claire Favan

favan

"Serre-moi fort." Cela pourrait ressembler à un appel au secours. Du jeune Nick, tout d'abord. Victime collatérale de la disparition inexpliquée de sa sœur, contraint de vivre dans un foyer brisé et entre deux parents totalement obsédés par leur quête de vérité. Il aimerait tant que sa mère le prenne dans ses bras... D'Adam Gibson, ensuite. Policier chargé de diriger l'équipe qui enquête sur la découverte d'un effroyable charnier dans l'Alabama, il doit identifier les victimes – toutes des femmes – et tenter de remonter jusqu'au tueur, qui a savamment brouillé les pistes. Si Adam parvient à cerner quelques-unes de ses motivations, c'est à peu près tout. Et il prend le risque de trop qui le jette directement dans les bras du tueur. Commence alors entre eux un affrontement psychologique d'une rare violence... N'entendez-vous pas leur appel désespéré quand tous murmurent : "Serre-moi fort" ?

Un thriller très noir et glauque. La première partie du livre est assez soft : elle raconte la vie de Nick suite à la disparition de sa soeur. Nick doit faire face à la déchéance de ses parents jusqu'au jour ou ils reprennent du poil de la bête et se consacrent entièrement à l'enquête de plusieurs jeunes fans. L'histoire commence en 1994 puis on bascule en 2014 puis en 2015. L'enquête va être reprise pas un policier Adam qui doit faire face à la mort de sa femme et à l'hostilité de ses enfants jusqu'au jour où sa vie bascule encore plus.

Il y a une partie très glauque que je déconseille aux âmes sensibles. L'auteure nous plonge dans un monde noir et cruel. Quand je pensais que le pire était passé, il y avait encore une nouvelle catastrophe.

Un bon thriller qui peut mettre mal à l'aise.

 

Posté par dorsi77 à 11:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

11 juin 2017

La Pieuvre de Jacques Saussey

pieuvre

Lisa Heslin est officier de policier judiciaire dans un commissariat parisien. Elle est aussi la fille d'un juge d'instruction célèbre, assassiné au début des années quatre-vingt-dix. Lorsqu'elle apprend que sa mère, avec laquelle elle n'a plus aucune relation depuis bien longtemps, est à l'agonie, elle met de côté sa rancoeur, saute dans un avion pour Nice et rejoint la clinique. Au même moment à Paris, ses collègues sont appelés sur le lieu d'un meurtre crapuleux : un modeste coursier parisien a été retrouvé exécuté de deux balles dans la tête. Arrive pourtant une information qui change tout : l'arme de ce crime est la même qui a servi à tuer le Juge Heslin en 1992. Pour l'équipe du capitaine Daniel Magne, supérieur et amant discret de Lisa, c'est une enquête impossible qui commence, où tous les contacts sont aussi des pièges

Un excellent polar. Jacques Saussey nous entraîne dans une enquête haletante où il n'y a pas de temps mort.  Le récit se déroule à quelques jours d'intervalles avec Lisa qui va découvrir des secrets sur sa famille et d'un autre côté Magne qui va devoir rouvrir l'enquête sur le meurtre du père de Lisa. Cette enquête va mettre à mal la relation entre Magne et Lisa. L'enquête va réveler que la mafia est partout même au niveau des plus hauts sommets de l'Etat. C'est vrai qu'on entend plus trop parler de la mafia comme on pouvait en entendre parler dans les années 90.

Ce roman est un page turner qui nous laisse pantelant. Il y a de l'originalité, du suspens et des révélations. J'ai vibré pour Lisa et Magne. C'est bientôt les vacances, je vous conseille de mettre ce roman dans vos valises.

Posté par dorsi77 à 11:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 juin 2017

Départ

Vendredi, j'ai été surprise car mes collègues m'ont organisé un pot de départ et m'ont offert une paire de boucles d'oreilles et une jolie écharpe. J'ai également eu deux ensembles de lingerie, des collants et des leggings. J'ai été surprise et touchée car je ne suis restée que 4 mois en plus c'est moi qui  part volontairement, ce n'est pas comme si c'était une fin de mission. Mes collègues m'ont dit qu'ils m'avaient appréciée et que j'allais leurs manquer. Mon directeur m'a aussi fait des compliments : il a apprécié ma personnalité et mon professionnalisme.

J'ai beaucoup apprécié l'équipe et j'espère que ça sera pareil dans mon nouveau job. Dommage que le poste n'était pas plus complet.

Posté par dorsi77 à 16:46 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

03 juin 2017

Le Garçon de L'Ombre de Carl-Johan Vallgren

41H0fBoHByL

1970, Stockholm. Un père s’apprête à prendre le métro avec ses deux petits garçons. Il laisse Kristoffer, son fils de sept ans, monter les escaliers pendant que lui emprunte l’ascenseur avec la poussette. Mais quand il arrive sur le quai, plus une seule trace de l’enfant.
Quarante ans plus tard, son frère, Joel Klingberg, disparaît du jour au lendemain. Pour le retrouver, son épouse se tourne vers Danny Katz, ami de longue date de son mari. L’ancien junky et ex-traducteur pour les services secrets suédois accepte, un peu malgré lui, d’aider cette belle femme triste. Il ne tarde pas à découvrir que la riche et puissante famille Klingberg cache bien des secrets...

Danny Katz est juif, ancien toxio, mais surtout très intelligent. Il se trouve malgré lui plongé dans une enquête. Il recherche Joel Lingberg un ancien camarade d'école. Danny va devoir renouer avec d'anciens camarades pour sauver sa peau. Il va falloir qu'il élucide la disparition Kristoffer Klinberg et il va s'apercevoir que cette famille a de nombreux secrets. Il va aussi apprendre beaucoup de choses sur lui-même et sur certains événements de son passé.

Un roman assez sombre avec des personnages complexes qui luttent contre leurs démons. J'ai bien aimé ce roman et je pense lire la suite des aventures de Danny Katz.

 

Posté par dorsi77 à 17:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

L'Enfant Du Lac de Kate Morton

l'enfant

1933. Comment Theo Edevane, adorable poupon de onze mois, a-t-il pu disparaître durant la nuit de la Saint-Jean ? Les enquêteurs remuent ciel et terre, mais l'enfant demeure introuvable. Pour les parents comme pour les filles Edevane, la vie ne sera plus jamais la même après ce drame. La maison du lac, la propriété tant aimée, est fermée et laissée à l'abandon.
Soixante-dix ans plus tard, Sadie Sparrow, jeune détective londonienne en vacances dans les Cornouailles, curieuse et momentanément désoeuvrée, s'intéresse à cette mystérieuse disparition. Elle reprend l'enquête, au grand dam de l'une des soeurs aînées de Theo, Alice, devenue écrivain à succès.

J'ai adoré ce livre qui est plein de rebondissements. Sadie Sparrow décide d'enquêter sur la disparition Théo, elle a besoin de se rassurer suite à une enquête qui a mal tournée. Elle a aussi besoin de faire le point sur sa vie personnelle. Il y a le récit de l'histoire présente mais aussi l'histoire passée. Petit à petit, l'intrigue est dévoilée.

C'est difficile de parler de ce livre sans dévoiler des éléments importants de l'intrigue en tout cas, j'ai beaucoup aimé l'histoire et les personnages. Une belle histoire émouvante.

Posté par dorsi77 à 17:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]