Le-jeu-de-Ripper

Chez les Jackson, la mère et la fille ont des personnalités plutôt opposées. Indiana est guérisseuse dans une clinique de San Francisco. Séparée très jeune du père de sa fille, elle est indépendante et épanouie. Elle hésite à refaire sa vie, soit avec Alan, riche héritier d'une grande famille, soit avec Ryan, ancien combattant, blessé en Afghanistan. Contrairement à sa mère qui ne voit le mal nulle part, Amanda, comme son père, inspecteur à la Brigade des homicides, est obsédée par la face sombre de la nature humaine. Brillante, introvertie, lectrice passionnée, elle a créé un jeu de rôle en réseau, Ripper, pour résoudre les grandes énigmes de l'histoire criminelle. Bientôt, la ville est secouée par une série de meurtres étranges et sordides, le jeu se transforme et vire au cauchemar lorsque Indiana disparaît...

J'aime beaucoup les romans d'Isabel Allendé. Elle s'essaie dans le polar psychologique mais l'enquête n'est pas le plus intéressant dans cette histoire. Le plus important est la galerie de personnages assez atypique. Isabel Allende offre une belle description de ses personnages, on apprend à connaître leurs histoires au fil des pages.

Il ne faut pas lire ce roman pour le côté polar mais pour l'histoire des personnages.